loading

N°5 : Le chardonneret élégant

Bonne rentrée à tous, accompagnée de notre chardonneret et du numéro 5 tout beau tout neuf ! (pour lire le texte du mensuel, descendez la page ↓) 🐦✏

Tous les numéros restent disponibles sur la page Facebook @biodiloise (lien en bas de la page). N'hésitez pas à venir la suivre pour ne rien manquer, lire la biodiloise et accéder à tous les contenus. Sinon, rendez-vous le mois prochain pour un nouveau numéro.

Feu rouge !

Attention, j'arrive ! Et vous ne risquez pas de me louper avec mes belles plumes rouges autour du bec ! En effet, on ne peut me confondre avec aucun autre car je suis le seul à arborer un tel plumage ! La face rouge, le derrière de la tête noire, le croupion noir tâcheté de blanc et une longue ligne jaune sur chaque aile, voilà de quoi faire de moi un modèle unique, édition limitée ! C'est d'ailleurs grâce à cette couleur jaune que l'on reconnaît mes petits, tout bruns à l'éclosion. La différence entre mâles et femelles est très peu visible par contre : la tâche rouge est légèrement plus petite chez la femelle, mais je vous conseille d'avoir de bonnes lunettes pour le voir...

Tous ensemble

La solitude ? Bof, pas trop mon truc... Je préfère partager avec les copains ! Dès la fin de la période de reproduction, en été, on se rassemble en groupes d'une quinzaine de nez rouges ! C'est plus facile pour trouver à manger, se protéger et se raconter les potins de notre nouvelle vie de famille. Je n'ai pas vraiment mon propre territoire, ici c'est un peu comme un jardin partagé ! Tout le monde peut venir avec sa pelle et son râteau, tant que c'est pour manger tous ensemble. Mais comme dans chaque doux foyer, j'ai quand même une petite préférence pour les repas de famille.

Chauve-souris à plumes

Eh, vous avez vu mon bec ? On dit qu'il est conique. C'est une information très utile pour connaître mon repas de ce soir par exemple ! Réfléchissons, un bec pointu, robuste... Que peut-il bien m'aider à manger ? Des graines bien sûr ! C'est un bec commun aux granivores (moineau domestique, verdier d'Europe, grosbec casse-noyaux...), la plupart des oiseaux de votre jardin finalement. Et maintenant, à votre avis, quel est mon plat préféré ? Un indice, mon nom ne vous rappelle rien ? Les chardons vous connaissez ? Ce sont des fleurs toute rondes, à l'aspect piquant. Leurs graines sont vraiment excellentes ! J'aime aussi les graines de tournesol ou de pins par exemple, je ne suis pas vraiment difficile. Et pour mieux les attraper et prendre mon envol, j'aime me suspendre la tête en bas. Bah quoi ? J'ai toujours rêvé d'être trapéziste !

Du côté de L'UICN

L'UICN, c'est l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Elle classe les espèces selon leur état de menace. Elles vont de "préoccupation mineure" à "effondré". Le chardonneret est classé en "préoccupation mineure".

Un pour tous, tous poussin

Aaaah ma femelle... Elle n'a pas résisté quand je lui ai offert ces graines de marguerite ! Un peu original je sais, mais c'est ce qui fait mon charme. Lors de la période de reproduction, nous quittons notre groupe pour rencontrer notre chardonnette adorée ! Offrande alimentaire et parade nuptiale sont nécessaires pour que le charme opère. Nous construirons alors notre nid d'amour avec ce qui nous entoure : soie, brindilles, laine... Un vrai nid douillet ! Puis nos élèverons nos 5 œufs pendant deux semaines avant leur éclosion, puis encore deux semaines avant leur envol. Ma femelle ne se lèvera pas pendant toute la couvaison, c'est donc moi qui assurera son alimentation. Le mâle idéal tout compte fait !

Mauvaise herbe, vraiment ?

Des mauvaises herbes ?! Mes chardons ?! Alors là j'aurais tout entendu.. Car oui oui, la plupart d'entre vous nomme de cette façon mes plantes préférées. Mais pourquoi ? Eh bien effectivement, elles poussent dans des endroits où elles ne sont pas invitées... Des intrus en quelque sorte... Mais quels intrus ! C'est un régal pour de nombreuses espèces, jusqu'à la petite chenille. Certaines espèces de chardons sont même comestibles pour vous les humains ! Attention toutefois à sélectionner les bonnes, ne prenez pas celles de votre jardin par exemple. Jardin que vous aimez beaucoup entretenir au point de couper toutes les plantes que vous considérez comme des mauvaises herbes... Bien sûr qu'il faut entretenir vos espaces (pour rendre jaloux votre voisin héhé), mais pensez à nous aussi ! Un petit coin dans votre jardin qui nous est dédié serait chouette non ? Intéressez-vous à ces "mauvaises herbes". Certaines, en plus, sont trop jolies !!

Chardon, désolé

Les chardons que vous commencez à bien connaître maintenant, font partie de la famille des Astéracées. Dans cette famille, on retrouve aussi la marguerite, le pissenlit ou encore l'artichaut. Ces espèces sont regroupées ensemble car, bien qu'elles y ressemblent, ce ne sont pas des fleurs. On parle plutôt d'inflorescence. C'est finalement un regroupement de plusieurs petites fleurs, sans tige, sur le même réceptacle. Celles du chardon sont entourées d'épines, mais mon bec est assez effilé pour que je puisse attraper les graines sans me blesser ! Un travail de professionnel, c'est moi qui qui vous le dit !

Le saviez-vous ?

Le terme plus scientifique pour désigner une mauvaise herbe est "adventice", signifiant "venant de dehors" en latin.

Le CV du jour

Le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) appartient à l'ordre des Passériformes et à la famille des Fringillidés. Dans cette famille, on trouve également le pinson des arbres ou encore le bouvreuil pivoine. Ils sont caractérisés par le fait d'être des passereaux de petite taille. Les passereaux sont globalement les oiseaux chanteurs. C'est le plus grand ordre actuel chez les oiseaux. Rappelons tout de même que la classification n'a de sens que pour nous, les humains, et évolue très fréquemment.

Le chardonneret élégant a une longévité d'environ 10 ans. On le retrouve dans toute la France. A l'échelle mondiale, il est présent en Europe, en Asie et au nord de l'Afrique.

Légende de la photo : Le nouveau jardinier est arrivé chez nous ! Vous pouvez voir dans son bac une herbe (Corbeille d'argen qu'il a soigneusement coupée afin de construire son nid. Il a répété cette opération de nombreuses fois.

Devinette : Pour quelle ancienne activité humaine aurait-on utilisé le chardonneret ? (réponse au prochain numéro)

• Dans l'industrie textile

• Dans les mines

• Pour souffler le verre

Réponse du n°4 : Comment se nomment les "bulles que la grenouille mâle gonfle près de son museau pour coasser ?

Les sacs vocaux. Ils permettent d'amplifier les sons.

La Biodiloise, une idée originale de Mathilde Bahier (math.bhr53@gmail.com). Merci à L. Le Port pour ses illustrations et à L. Martin pour ses photos.

AUTEUR : La Biodiloise

DATE : 12/09/2022

LIEN : https://www.facebook.com/biodiloise

FICHIER ASSOCIÉ : Bouton download

Actualité image
  • Actualité image
  • Actualité image
  • Actualité image
  • Actualité image
  • Actualité image